Malgré la législation, plusieurs affaires de prostitution de mineurs ont été révélées. En mars 2018, au sein du club de football l’Independiente, des joueurs adolescents étaient encouragés à se prostituer à Buenos Aires. Selon la procureure en charge de l’affaire, le réseau de prostitution impliquait d’autres clubs de la région tels que River Plate et Temperley. Des jeunes filles mineures pratiquant d’autres sports étaient également concernées (LCI, 2 avril 2018). En novembre 2018, dans la province de Buenos Aires, des femmes et des jeunes filles mineures, attirées par le biais de fausses annonces de photographes professionnels, avaient été ensuite séquestrées et prostituées dans des établissements. Les photos avaient été publiées sur des sites d’offres sexuelles. Les suspects encourent des peines relevant de l’exploitation sexuelle, de l’exploitation de la prostitution (dont celle des mineurs) et de la pornographie de mineurs (El Independiente, 22 novembre 2018).

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK