La prostitution des mineurs a connu un inquiétant développement. Le nombre de cas présumés de mineurs prostitués est de plus en plus important selon le rapport annuel de Child Focus. Les chiffres de 2016 font état d’une hausse significative. Dans la plupart des cas, ces dossiers concernaient des fugues, situation en constante augmentation. Le rapport de 2017 confirme cette tendance, soit 1 151 dossiers de fugue (Child Focus, 2016 et 2017). On observe par ailleurs une hausse des victimes de chantage à caractère sexuel. Le nombre de « sextortion », ou l’extorsion de selfies et de vidéos à caractère sexuel avec la menace d’être divulgués, n’a eu de cesse d’augmenter. Ce chantage est un abus de pouvoir sur des personnes vulnérables. Les chiffres font état d’une augmentation entre 2015 et 2016, passant de 17 à 41 (Child Focus, 2016).

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK