Le processus de recrutement à la prostitution a quelque peu évolué ces dernières années. De plus en plus de jeunes hommes âgés de 20 à 24 ans sont engagés par les trafiquants pour attirer puis piéger les jeunes filles. Les trafiquants obtiennent les numéros de téléphone de leur prochaine victime dans des magasins de recharge mobiles dont les employés sont facilement soudoyés pour quelques centaines de roupies. Le jeune homme contacte ensuite la jeune fille et se lie d'amitié avec elle, l’attirant vers les centres urbains avec une promesse d'emploi, de mariage ou encore de visite des grands monuments touristiques. Une fois en ville, la jeune fille est évidemment piégée et vendue dans les maisons closes. Ces jeunes intermédiaires empochent environ 50 000 roupies (618 EUR) par victime trompée (Newsclick, 21 octobre 2017).

All Posts
×

Almost done…

We just sent you an email. Please click the link in the email to confirm your subscription!

OK