D'après le ministère marocain de la Santé, près de 50 000 femmes se prostitueraient dans le royaume (Huffington Post Maroc, 25 mai 2015). Une seconde étude réalisée de nouveau par le ministère de la Santé estime qu'il y aurait 19 000 femmes livrées à la prostitution dans les villes de Rabat, Fès, Tanger et Agadir (Newsweek, 15 février 2016). Cependant, les chiffres des villes comme Marrakech ou Casablanca, qui concentrent une importante partie de l’exploitation sexuelle dans le cadre des voyages et du tourisme, ne sont pas pris en compte. Ce qui explique l'écart important entre ces différentes estimations. Ces études révèlent qu'une femme prostituée sur quatre n'utilise pas de préservatif, soit parce qu'elle n'a pas les moyens de s'en procurer, soit parce que les clients ne veulent pas les utiliser.

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK