Des inquiétudes pèsent sur le développement des mariages d’enfants. Un mineur peut légalement être marié à partir de 16 ans, avec le consentement des parents ou du tuteur légal (article 33 du Code civil). Ces mariages précoces peuvent évoluer vers des formes d’exploitation sexuelle. Des époux ont prostitué leur épouse, devenant ainsi leur proxénète. Parfois, les proxénètes épousent leurs victimes pour contourner plus aisément la législation. Ces affaires sont d’autant plus difficiles à traiter car, comme pour les adultes, elles font intervenir la législation concernant les violences domestiques et l’esclavage sexuel mais en ajoutant la législation sur les personnes mineures (Resource Centre for Women MARTA, 2016). L’expansion de l’exploitation sexuelle sur Internet et du tourisme sexuel impliquant des enfants a conduit à la création d’un groupe de travail au plan stratégique « Prevention of sexual offenses against minors for the period 2017-2020 » (ECPAT International, 2017).

Tous Les Articles
×

Vous y êtes presque...

Nous venons de vous envoyer un e-mail. Veuillez cliquer sur le lien contenu dans l'e-mail pour confirmer votre abonnement !

OK